Photographe Toulouse
Accueil

La photo érotique vulgaire ou pas ?

La nudité peut être présente en photo érotique (charme sexy…) et en photo de nu artistique sans que la perception ne soit la même.
Mais du coup qu’est ce qui rend une photo vulgaire ? Ou encore faut il tout photographier ? Le vulgaire existe t’il ?

C’est la vision de chacun qui détermine la frontière entre l’érotisme, le sexuel et la sensualité

Des photos érotiques pour une utilisations privée et limitée aux bonnes personnes

L’objectif de la photo et son utilisation (destinataire, période de la vie, occasion…) jouent grandement sur la perception qu’on peut en avoir d’elle.

En effet une photographie destinée à son conjoint, mari ou amant par exemple pourra être plus osée, sexy, érotique ou sexuelle qu’une photo à usage professionnel ou familiale (enfin en général) ; ceci sans que le jugement en soit négatif, bien au contraire…

L’objectif photographique n’est pas le même pour une séance de portrait, à offrir à ses parents par exemple, ou une séance photos de charmes destinée votre conjoint.

Enfin on trouvera à des moments des choses moins osées qu’à d’autre moment simplement car nous sommes tous humains.

Une photo est déplacée ou inappropriée si on la montre à la mauvaise personne

Réaliser une séance photo érotique seulement par souhait : le respect avant tout

Une photo habillée peut être érotique voir même vulgaire et inversement une photo de nu intégral peut être tout à fait douce et asexuée.

La pudeur de chacun ou chacune est aussi très différente. C’est un point très important à considérer aussi en photographie. Certaines personnes sont à l’aise nues, d’autres ont plus de mal même en maillot de bain voir en jupe ou short…. Il faut donc respecter cela en n’imposant rien, que ça soit dans un sens ou dans un autre : rester habillé ou se dévêtir plus ou moins dans la vie ou dans le cadre d’une séance photo.

Une photo de charme de qualité est préférable à un selfie raté.

L’art n’a pas de limite et de sexe

Comme vous avez pu le constater dans les livres d’art le nu est très présent. D’ailleurs le nu de l’époque était déjà par beaucoup considéré comme vulgaire alors que de nos jours il fait l’unanimité et est dissocié de jugement ou connotation sexuelle. Pourtant il y avait bien une femme ou un homme qui posait totalement nu devant un artiste !

Les nus de l’époque, d’un point de vue réactionnaire correspondent aux photos érotiques actuelles

L’ensemble de la photo, l’équilibre, à une influence très importante plus que les tenues vestimentaires.

Une photo est un ensemble de choses composé et notamment d’un modèle (sujet), une tenue, un comportement face à l’appareil photo, d’accessoires, un regard photographique, un style donné par le photographe et enfin de l’éclairage qui a une grande importance.

C’est la combinaison de tout cela qui va donner une orientation finale, qui elle même est interprétée différemment suivant les personnes cf paragraphe plus haut. Cela pour dire que suivant le souhait du modèle il faut combiner au mieux tous ces éléments pour faire correspondre ce que le sujet souhaite et le résultat final (dans la limite du réalisable).

L’érotisme et le sexuel a sa place en photo

Même si ce n’est pas beaucoup mis en avant directement ou affiché, il faut accepter le fait que la photographie comprenne aussi le reportage de vie et donc aussi la sexualité. Certaines personnes aiment ou souhaitent mettre en avant cela et c’est leur droit. Le photographe, moi y compris, respecte cela et essai d’y répondre dans la limite de ses propres limites et compétences bien entendu ! En réalité beaucoup voir beaucoup beaucoup de photographe font et pensent la même chose.

Ce serait long  de tout détailler donc voici une partie des réflexions sur des questions posées ou discussions :

  • oui vous avez le droit de faire des photos érotiques, osées ou de charme au même titre que de réaliser des portraits ou du reportage.
  • non on ne vous jugera pas de faire des photos osées, seule ou en couple, et encore moins le photographe qui de toute façon aura vu bien plus et bien plus souvent que vous le l’imaginez.
  • non les photos ne seront pas diffusées et de toute façon pour cela il faut l’autorisation écrite du modèle le cas échéant !
  • le photographe fait dans le cadre artistique personnel des photos souvent plus osées, beaucoup moins limitatives, que dans le cadre commercial.
  • Le niveau de culture artistique et photographiques repousse grandement le regard sur le corps, le beau, la sexualité etc etc
  • Le photographe prend des photos et le modèle / sujet pose. Il n’y a pas d’ambiguïté la dessus du tout.

Réalisez une séance photo érotique sans taboue si vous le souhaitez

Voilà qui résume bien cet article. Je vous conseille de faire ce que vous souhaitez et d’être clair avec vous même et bien entendu le photographe. En tant que professionnel d’expérience je vous conseillerai au mieux en essayant d’équilibrer les choses en respectant ce que vous souhaitez tout en gardant mon style et mes propres limites.

 

Pour conclure le vulgaire n’existe pas de manière universelle.
Mais que tout peut être vulgaire si cela ne nous correspond pas.
Les limites sont souvent plus vulgaires que la réalité !

 

  • Partager
Web Analytics